Retour à la liste complète

Luc Vandensteene (ex nihilo), l’envie de sublimer toute chose… Design - 22 décembre 2016

Alexandre Bibaut

Une identité, une charte, un logo ne sont pas des choses qu’il faut prendre à la légère. Pas davantage qu’une étiquette, un flacon ou un catalogue qui sont à la fois, ne perdez jamais cette notion de vue, l’image et la représentation d’un produit. C’est ce qu’a compris Luc Vandensteene, à la fois analyste et créateur, graphiste et designer, conseiller et ‘artiste’.

Pour cet homme rationnel, si le contenant ou tout attribut d’identification ne doit jamais prendre l’ascendant sur le produit lui-même, il est évident l’emballage joue un rôle capital que ne devrait ignorer aucune marque, aucun créateur. « Soigné et bien pensé celui-ci renforce en effet - et parfois très subtilement -  la noblesse d’une production, le raffinement d’une démarche, l’engagement d’une entreprise », souffle-t-il comme pour asseoir la stratégie d’image qu’il défend depuis plus de vingt ans. Vous l’aurez compris, ce graphiste montois, passionné et curieux, a fait de cette approche la marque de fabrique de son agence, presque son ADN. Nous l’avons rencontré, il s’appelle Luc Vandensteene, Ex nihilo.

Tout est moteur à sortir des idées…

Dans les années ’90, alors jeune publicitaire, Luc Vandensteene n’a pas mis longtemps à trouver sa voie dans les arts graphiques. L’homme est créatif, passionné, extrêmement curieux. Très sensible aussi. Il hume les modes, les courants, les gens. Ce qui le distingue de ses concurrents et en fait un éternel chercheur. En quête du meilleur angle, du plus beau dessin, de la petite touche qui révolutionne. Avec son équipe - ils sont quatre salariés et deux free-lances, ndlr - il  va mettre du temps pour dessiner son studio. Mais il le fera à son image, avec passion, sens de l’analyse, sérieux et entêtement. Et le résultat est aujourd’hui cohérent. Avec une palette de réalisations toujours soignées, avec des clients ravis, avec aussi une logique dans les projets qui en dit long sur l’étonnante facilité qu’ont ces créatifs à traduire, par quelques traits et de belle esquisses, les attentes, formulées ou non, de leurs clients.

Subtilité, versus sensibilité !

« Le plus souvent, nous partons de rien… pour arriver à quelque chose qui doit soit définir avec soin le produit d’un client, soit faire évoluer ce qui existe, explique Luc Vandensteene. C’est une démarche qui suppose de la subtilité et beaucoup de sensibilité. Une implication en tout cas totale qui peut bousculer, un travail en profondeur qui va au-delà de la ‘simple‘ représentation. Toute commande se mue en une sorte de quête identitaire, une image réussie étant censée véhiculer toute la noblesse, le raffinement et l’engagement d’une production, d’une entreprise. La stratégie d’ex nihilo consiste donc à ce que le produit, son contenant et l’image ne fasse qu’un.

L’image fait corps avec le produit !

Pour répondre aux attentes de sa clientèle, essentiellement composée de PME, notamment de nombreux producteurs agroalimentaires, Ex nihilo s’appuie donc sur l’image. « Une image qualitative, bien sûr », remarque-t-il, perfectionniste. Surtout, une représentation qui colle parfaitement au produit et le sert. Comme une seconde peau, l’image fait corps avec le produit. « Mais sans choquer, sans être trop ostentatoire, sans voler la vedette ! Sans être consensuelle, l’image doit plaire au plus grand nombre et être suffisamment explicite que pour franchir les barrières géographiques et linguistiques. Aujourd’hui, cette image qui définit le produit est partout. C’est donc fabuleux de pouvoir travailler à soigner l’image de produits d’excellence pour nos clients. Et plus on crée, plus on devient créatifs ». C’est ce qui explique sans doute les (très) nombreuses références de l’agence, entre autres une vingtaine de brasseurs, mais aussi des producteurs, des artisans, de petites boîtes et de grands groupes, des patrons aux visées locales ou aux marchés internationaux. Autant d’entreprises qui ont vu dans les travaux de ces professionnels soigneux des atouts indéniables pour les aider à oser exporter ou s’exporter. Des clients qui ont spontanément frappé à la porte d’Ex nihilo, ou des marques historiques que Luc a su convaincre parce qu’en sus d’être un professionnel de talent, ce graphiste est avant tout un passionné attachant.

Lisez aussi l'article de Wallonie Design sur la collaboration de Ex Nihilo avec la marque Bister.

Par Christophe Hay

Quintine - produits avant intervention de Ex Nihilo / before

Quintine - réflexion sur le logo / project

Quintine - nouveau logo / after

Quintine - image actuelle / after

Couilles de singe - avant intervention de Ex Nihilo / before

Couilles de singe - réflexion sur le logo / project

Couilles de singe - image actuelle / after

Couilles de singe - image actuelle / after

Couilles de singe / Monkey Balls - image actuelle (export) / after

St Feuillien - avant intervention de Ex Nihilo / before

St Feuillien - réflexion / project

St Feuillien - image actuelle / after

Plus d'infos

www.exnihilo.be



En collaboration avec

WBDM s'associe à Belgian Boutique et Wallonie Design pour promouvoir et diffuser la créativité et le talent belges à l'international. Pour découvrir plus d'articles sur la créativité belge, rendez-vous sur Belgian Boutique et Wallonie Design.