Retour à la liste complète

La recette du Studio Stoëmp Design - 11 juin 2015

©Stoëmp Studio

Créé à l’aube de l’année 2010 par Gaetano Licata et Wojciech Szlachta, le studio Stoëmp n’aura pas mis cinq ans pour passer d’une obscure cave à de lumineux bureaux situés avenue Louise. « Un bureau est un bureau, tiennent-ils à relativiser, et il n’était pas plus cher qu’un autre. On cherchait surtout un emplacement central pour le confort de nos clients. »


C’est quoi, Stoëmp ?

Gaetano : Un studio principalement actif dans l’identité visuelle : les clients viennent nous trouver pour modifier leur image existante ou en recréer une de zéro.

Et c’est quoi qui leur plait chez vous ?

Gaetano : Sans doute notre style, plutôt minimal. On va à l’essentiel sans se prendre la tête. Mais on discute beaucoup avec nos clients, on veut savoir exactement de quoi ils ont envie, quelle est leur vision. On ne veut pas se contenter de livrer un joli design un peu standard, faire « du graphisme pour du graphisme ». Il faut identifier leur cibles, leurs attentes, leurs besoins ; on n’est pas des artistes, c’est un métier de service.

Comment avez-vous débuté ?

Gaetano : Déjà à l’école, on se disait qu’on allait lancer notre boîte. On est sortis de St Luc Bruxelles en 2007 et le frère de Wojciech, également graphiste, nous a permis de commencer dans ses bureaux. Enfin, dans une cave.  
Wojciech Szlachta : Dès le départ, on s’est investi à fond dans chaque projet. Et on a rapidement bénéficié d’un très bon bouche-à-oreille. On n’a jamais dû démarcher qui que ce soit. Pour nous, le contact humain est très important. On n’est pas du genre à proposer trois projets à prendre ou à laisser et à planter le client si ça ne lui convient pas. On veut collaborer, dialoguer et chercher des solutions.

Pourquoi avoir choisi le nom « Stoemp » ?

Gaetano : Déjà, on est fans de stoemp. Et c’était une manière un peu décalée de montrer qu’on est l’un Italien, l’autre Polonais, mais totalement intégrés dans la culture bruxelloise. Et ça représente aussi notre méthode de travail, assez fusionnelle.
Wojciech : Précisons tout de même qu’on est plus belge qu’autre chose, on a passé la majeure partie de notre vie ici.

Vous avez une spécialité, un domaine de prédilection ?

Wojciech : Notre clientèle très hétérogène, on a des clients à Bruxelles, mais aussi à Paris ou New-York, chaque projet est différent.
Gaetano : Du coup, notre cœur d’activité assez large. On peut travailler pour un vignoble, un groupe de musique, un zoo ou un cabinet d’avocat, s’occuper de packaging ou de direction artistique sur des shootings ; notre champ d’action se veut le plus large possible. Mais on privilégie les projets globaux, on réalise pas juste une affiche ou une carte de visite en one shot.

Quelle est la partie la plus compliquée de votre boulot ?

W.S. : Les deadlines trop courtes proposées par les clients.
G.L. : Parfois les gens qui viennent nous trouver se croient au fast-food, ils pensent qu’on peut leur griffonner un dessin en trois secondes ou livrer un projet complet en un mois.
W.S. : Ca, on refuse directement. On fixe des délais réalistes qui nous permettent de bosser correctement, c’est-à-dire de de pouvoir laisser grandir et évoluer le projet. Sinon le branding ne réussit pas. On ne fait pas un logo en une semaine, c’est impossible : rien qu’au niveau du suivi juridique et des mentions légales, cela demande déjà beaucoup de temps. Un changement de nom, c’est compliqué : les gens craignent de perdre leur clientèle, mais ce n’est jamais le cas quand le rebranding a été bien pensé. On a relevé de vrais défis, comme la refonte de toute l’identité du parc Paradisio, devenu Pairi Daiza, et tous les retours qu’on a eus étaient positifs.

Maxime Fischer

©Studio Stoëmp

©Studio Stoëmp

©Studio Stoëmp

©Studio Stoëmp

©Studio Stoëmp

©Studio Stoëmp

Plus d'infos

www.stoempstudio.com



En collaboration avec

WBDM s’associe à Belgian Boutique pour promouvoir et diffuser la créativité et le talent belges à l’international.

Pour découvrir plus d’articles sur la créativité belge, rendez-vous sur Belgian Boutique.