Retour à la liste complète

Jean-Paul Lespagnard x Jean Galler: Du n'OEUF à Liège Mode - 07 mars 2016

Ils sont tous les deux liégeois. Le premier est créateur de mode, lauréat du festival de Hyères en 2008, aujourd'hui à la tête d'une griffe pointue et ancrée dans la culture populaire. Le second, créateur de douceur(s), est propriétaire d'un empire du chocolat qui fête ses 40 ans cette année. Pour les fêtes de Pâques, à l'invitation de Jean Galler, Jean-Paul Lespagnard a planché sur un oeuf à son image: joyeux, coloré et forcément de bon goût.   

Ces dernières années, il a signé pas mal de collaborations. De celle-ci, dont le premier opus est à découvrir à l'occasion des fêtes de Pâques, il dit "que c'est la plus réussie de toutes". Jean-Paul Lespagnard: "quand Jean Galler m'a contacté pour discuter d'un éventuel rapprochement entre nos deux marques, j'ai tout de suite été emballé. Le chocolat Galler, c'est toute mon enfance. Ce sont ces bâtons colorés qu'on s'offrait quand on avait rassemblé assez de pièces de monnaie." Ce mariage mode et chocolat s'apparente donc à une sorte de Madeleine de Proust pour le créateur qui signe ici sa première collaboration dans le secteur du food. "Ce que j'ai apprécié dans cette chocolaterie, c'est que Jean Galler est parvenu à créer un produit de luxe qui, par une utilisation intelligente des machines et de la technologie, peut être distribué en grandes surfaces. A mon niveau, j'ai également toujours fait en sorte que mes vêtements continuent à parler au grand public, qu'ils ne prennent pas une dimension trop élitiste."

Libre échange

Jean-Paul Lespagnard n'est pas du genre à se réfugier dans des registres connus, mâchés et remâchés. Tout au long de l'année 2016, 12 mois durant lesquels Jean Galler célèbre les 40 ans de sa maison, il proposera donc plusieurs créations hautes en couleurs. En ce début d'année, on peut épingler l'œuf qu'il a conçu à l'occasion des fêtes de Pâques. "Mes collections sont toujours ancrées dans la culture populaire des différentes pays du monde. Pour cet œuf, je me suis inspiré des œufs traditionnels roumains divisés en trois parties. Dans ma déclinaison pour Galler, le dessus, le milieu et le bas de l'œuf sont assemblés de manière aléatoire. Les gens pourront donc acheter 27 versions différentes décorées de dessins graphiques qui rappellent certains de mes imprimés. Tout au long de l'année, je vais aussi assurer l'habillage des vitrines des boutiques Galler. Je déteste les collaborations éphémères qui n'ont pas le temps de s'inscrire dans la durée. J'ai besoin qu'un vrai échange puisse avoir lieu. Lors des discussions que j'ai eues avec Jean Galler, nous avons vraiment eu l'occasion de parler d'une foule de choses différentes. Il m'a notamment donné des idées pour développer mon activité. C'est ce type de rencontres - et uniquement celles-là - qui m'anime vraiment."

Chocolat, danse et...

Pour Jean-Paul Lespagnard, 2016 sera donc placé sous le signe du chocolat, mais aussi de la danse puisque le créateur qui a déjà signé des costumes pour la chorégraphe américaine Meg Stuart poursuivra sur sa lancée. Il en créera pour elle, ainsi que pour d'autres: Boris Charmatz du Centre chorégraphique national de Rennes ou encore Malika Djardi. Son année 2016 sera aussi celle de la continuité et du développement. "L'an dernier, je me suis beaucoup interrogé sur la manière de bien communiquer et de dévoiler une collection au bon moment, c'est-à-dire lorsqu'elle arrive en boutiques et pas six mois avant. Ce premier test m'a incité à continuer dans cette voie." Et quand on lui demande à quoi il attribue l'augmentation nette de sa visibilité à l'international, il ajoute: "je pense juste que c'est le résultat d'un travail de longue haleine. Quand Jean-Paul Gaultier remarque mes collections et me propose de poser avec lui pour un magazine, c'est une chance, mais qui ne tombe pas du ciel. Il y a beaucoup de travail derrière."

 

Marie Honnay

 

En collaboration avec

WBDM s'associe à Belgian Boutique pour promouvoir et diffuser la créativité et le talent belges à l'international.

Pour découvrir plus d'articles sur la créativité belge, rendez-vous sur Belgian Boutique.