Retour à la liste complète

iol: la diversité est une source d’idées Design - 21 mars 2017

François Royen est designer. Avec deux partenaires, il gère iol Strategic Design, une agence de développement et de production axée autour du design industriel. Il se qualifie comme "designer de l'ombre", dont la tâche principale est de résoudre un problème pour rendre plus confortable la vie des milliers de personnes utilisant quotidiennement les produits qu'il a contribué à faire exister. Installés à Liège, les dix membres de l'équipe de iol Strategic Design sont également fiers de représenter le dynamisme, l'excellence, l'esprit novateur et la créativité wallonne.

Peut-on présenter iol comme une agence de développement et d'accompagnement en design industriel ?

François Royen : Même si nous ne négligeons jamais l'esthétique, notre démarche n'est pas la promotion du design dans sa dimension artistique. Nous allons au-delà du "beau pour du beau et du cher pour du cher". Le design est présent dans notre vie. Partout et tout le temps.  Nous allons au-delà de la jolie forme. Nous travaillons des scénarios en amont du développement des produits, nous les élaborons de manière ciblée par rapport à un public défini, nous identifions les besoins des consommateurs.  Actuellement, nous travaillons beaucoup dans le domaine médical et industriel.  Mais notre panel de connaissance nous permet d'être performants dans de nombreux secteurs et de transférer nos savoir-faire et nos technologies d'un domaine à l'autre. Cette diversité des projets nous permet de rebondir très rapidement sur des solutions techniques et de nous sentir à l'aise dans une large variété de sphères.

Comment votre travail se concrétise-t-il ?

FR : Nous travaillons selon une méthodologie établie et qui peut se résumer en trois phases. La première, c'est une phase de stratégie. Nos clients viennent vers nous avec des idées, des besoins ou des problèmes à résoudre. Comment créer une poussette plus légère ? Comment faciliter l'utilisation d'un produit ? Comment le rendre plus compétitif ? Comment améliorer et enrichir la gamme ?  Notre job, c'est d'accompagner ces idées, de faire de la recherche créative et de proposer des solutions aux problèmes.  On peut ensuite entrer dans la phase design à proprement parler. Cela veut dire que l'on va reprendre les idées et les projets développés pendant la phase de stratégie et on va réfléchir à la manière la plus adéquate de les formaliser.  On se concentre sur la qualité et la justesse de la forme en effectuant  un travail d'ingénierie et de structure avec les pièces de carrosserie, de tôlerie … Nous réfléchissons à certains soucis concrets : comment respecter les coûts et les limiter ? Nous sommes équipés de logiciels pour faire ce genre de développement avec prototype pour valider l'idée auprès d'un public cible ou de consommateurs.  Ensuite, nous accompagnons la phase d’industrialisation en commençant par soigner les maladies de jeunesse du prototype. Nous nous occupons également de la mise en production des pièces lorsque le client le souhaite.

Qui sont vos clients ?

FR : Ce sont essentiellement des PME belges.  Nombre d'entre elles exportent leurs produits partout dans le monde. Mais nous avons également des collaborations avec des entreprises plus importantes et internationales. Nous collaborons, par exemple, avec le groupe Bolloré et avons des clients en Angleterre.  

Existe-t-il dans votre domaine un savoir-faire wallon ?

La formation des designers chez nous est assez technique. Nous sommes installés à Liège dans le parc scientifique.  C'est un environnement de travail idéal. En plus d'être très agréable, nous sommes nourris par les autres sociétés qui sont implantées ici. Nous sommes entourés de chefs d'entreprises qui veulent développer de nouveaux produits. Il y a une belle énergie et une belle synergie entre les sociétés du site. Mon regret, c'est que nous avons encore en Wallonie une grosse tendance à n'être que les sous-traitants de sociétés extérieures. Il faut que les entreprises wallonnes osent se lancer dans le développement de produits propres.

Quels sont vos défis à court et moyen terme ?

Nous voudrions maximiser le côté stratégique des projets. Faire comprendre aux clients que le designer peut aussi les aider pour cette partie du développement du projet.  Nous voulons mettre en évidence notre pôle d'innovation et être présent du début à la fin de la conception d'un produit.  Et continuer à privilégier le travail local. Car pour nous, produire intelligemment, c'est aussi produire local.

www.iol.be

Par Estelle Toscanucci

Bleu (c) Iol

Brasero (c) Iol

Cefaly (c) Iol

DIM3 (c) Iol

Pericles (c) Iol

En collaboration avec

WBDM s'associe à Belgian Boutique pour promouvoir et diffuser la créativité et le talent belges à l'international.
Pour découvrir plus d'articles sur la créativité belge, rendez-vous sur Belgian Boutique.